mardi 16 décembre 2014

Ebauche… Moulin bleu (57)


 Il range la mobylette sous le hangar, prend ses cadeaux et se dirige vers l’habitation de la ferme. Gabriel et Ambroisine l’accueil, Louise est encore au fourneau, des membres de la famille renforcent la dernière soirée de l’année. Tout le monde ne connaît pas encore Jim, Gabriel fait les présentations de chacun.
 En attendant de déguster les œuvres culinaires de Louise, un apéro est servit et les palabres vont bon train, question sur ce que fait Jim entre autre mais aussi la préoccupation autour de la météo. L’an passé la neige avait été là en abondance, le froid au rendez-vous, cette année c’est presque l’été, on peut se balader en short dans les cours des fermes !, signe inquiétant pour le monde agricole mais pas que ! La pluie est là mais elle n’est pas la bienvenue et les dictons vont bon train à ce sujet.
  Mathilde est venue chercher Octave pour passer l’année avec les siens, le présenter à la famille réunie pour l’occasion.
 Louise donne le signal pour passer à table en servant le bouillon de poule. Tout le monde se place autour de la table, pas de bristol pour dire qui doit être là ou là, toutefois, Jim et Ambroisine encadre les parents.
 Le temps s’égrène au son du tic-tac de l’horloge, une sœur des comtoises, le nom d’un horloger de la région est inscrit sur l’émail du cadran. Elle a due voir quelques générations passer dans cette pièce, elle donne l’impression d’être fidèle au pan de mur sur lequel elle s’appuie, un vieux couple.
 Le changement d’année va sonner, d’une poutre pend le bouquet de gui, chacun se lève, échange de bises sous ce symbole porte bonheur pour la nouvelle année qui vient d’arriver. Les souhaits accompagnants les accolades amicales et amoureuses pour certains.
  Jim en profite pour offrir les cadeaux, la toile, encore fraîche, pour Louise, un assortiment s’armagnac pour Gabriel.
 Dans sa main paquet lus petit, il l’ouvre, en sort une bague sertie d’un diamant, il prend la main de la jeune femme et passe l’anneau au doigt de son amour. C’est l’occasion pour lui d’officialiser la demande en mariage d’Ambroisine, les parents en sont heureux. Pour eux, le Moulin bleu n’attend plus que les jeunes prennent la relève.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire